Le cannabis altère-t-il les fonctions visuelles ?

Depuis toujours, le cannabis suscite de nombreuses questions à son sujet. Les recherches scientifiques et études sur la marijuana battent leur plein. Ils sont menés chaque jour pour percer les mystères qui se cachent derrière cette fameuse plante verte. D’après les spécialistes, les dangers sont nombreux pour les fumeurs de « MJ ».

Des effets néfastes pour la vue

D’après une étude récente réalisée en Espagne, il est précisé que fumer du cannabis vient altérer les fonctions visuelles de l’Homme. En effet, les scientifiques tirent une sonnette d’alarme concernant l’acuité visuelle, la stéréopsie (pour la perception de la profondeur et du relief), la sensibilité à une lumière forte, la mise au point du cristallin et la sensibilité aux contrastes des couleurs.

Les dangers d’un taux de THC trop élevé

Nommé tétrahydrocannabinol, le THC est présent dans le cannabis et a des capacités pour faire baisser la pression artérielle. C’est-à-dire qu’il entraîne la dilatation des vaisseaux sanguins et une augmentation de la circulation du sang dans les veines. Cela cause donc le gonflement des vaisseaux sanguins dans le corps, sans oublier ceux qui sont présents dans les yeux.

Même si le phénomène des yeux rouges est le plus connu suite à la consommation de cannabis, le principal effet de la marijuana forte en THC s’applique au niveau de la rétine. Cette dernière, qui traite les images et les informations perçues par l’œil, devient lente. Entraînant la confusion, et même des hallucinations. Il est donc très dangereux de manipuler des objets tranchants et autres outils sous les effets du cannabis.

Cette drogue, pourtant illégale dans de nombreux pays, voit constamment son nombre de consommateurs augmenter. Parmi les fumeurs de cannabis, seuls 10 % des personnes interrogées savent que la consommation de marijuana a un effet néfaste sur la vision. L’étude menée par l’université de Grenade, dont l’auteure principale est Sonia Ortiz Peregrina, a permis la réalisation d’un essai visuel auprès de 31 consommateurs de marijuana.

Un essai vient confirmer les effets néfastes

Cet essai a été réalisé dans deux situations distinctes. Le premier s’est produit lorsque les sujets n’avaient consommé aucune substance et le deuxième essai a été réalisé quand les consommateurs étaient sous les effets de la marijuana. Les chercheurs scientifiques ont ainsi pu étudier la perception visuelle des participants suite à la consommation de drogue grâce à la technique de l’avant/après.

Les résultats de l’essai sont sans équivoque. 65 % des participants avouent que leur vision s’est légèrement dégradée tandis que 30 % d’entre eux n’ont signalé aucun changement de vision. Ce sont l’acuité visuelle, la stéréopsie, la mise au point et la sensibilité à l’éblouissement qui ont été les plus impactés par rapports aux autres aspects visuels. Cette étude est récente et c’était la première fois que des chercheurs se penchaient sur certains paramètres visuels suite à la consommation de cannabis.

Il faut également prendre en compte le fait que les participants de cet essai sont des consommateurs réguliers. Potentiellement, ils ne se rendent plus compte des troubles visuels auxquels ils font face, car ils en sont probablement déjà atteint. De plus, le cannabis n’est pas uniquement néfaste pour les yeux, mais pour de nombreux autres organes et pour l’organisme humain.

Le THC, principe actif responsable des effets négatifs pour l’organisme

Quand une personne fume de cannabis, cette molécule du THC vient se lier à des récepteurs présents sur différents neurones dans le cerveau. Le tétrahydrocannabinol favorise la libération de dopamine qui est un neurotransmetteur lié au circuit de la récompense et du plaisir. Pour résumer, il favorise tout simplement l’addiction par le « plaisir » qu’il transmet au cerveau.

Les effets à court terme

Au niveau physique, la prise de cannabis modifie les sens. Il soulage les douleurs, donne des sensations de d’apaisement et donne un sentiment d’euphorie. Il inclut la perte de repère et les notions temporelles disparaissent. Il augmente le temps de réaction, les pulsations cardiaques et la pression artérielle du consommateur.

Au niveau émotionnel, le THC va jouer sur l’anxiété, la dépression et le stress. Le consommateur peut être pris de crises d’angoisse, de migraines, de vertiges et de vomissement. Il va également modifier l’humeur et favoriser la perte de mémoire. Le consommateur risque de prendre des décisions hâtives ou de tout repousser au lendemain.

Les effets qui durent dans le temps

La santé physique et mentale est durement impactée lors d’une consommation répétée sur le long terme. Des chercheurs ont prouvé que certaines zones du cerveau sont beaucoup moins actives chez les fumeurs de « MJ ». Ils doivent également faire face à une baisse de l’attention, une hausse du temps de réaction et la perte de mémoire. Les émotions sont confuses, car le THC agit directement sur la zone qui les gère. 

De plus, le cannabis diminue progressivement l’activité du système immunitaire. Il est donc plus commun de contracter des maladies bénignes comme un rhume ou une grippe. La santé mentale des consommateurs de longue durée est mise à rude épreuve. Ces déficits durables, au niveau du cerveau, entraînent des problèmes dans la prise de décision et dans la planification de projets futurs.

Articles récents

Articles similaires

Un nouvel arrêté veut interdire les fleurs de CBD en France

C'était en projet à Matignon depuis plusieurs mois, dans l'objectif de répondre à la condamnation portée par la Cour de Justice Européenne sur le...

La plante du chanvre absorbe plus de carbone qu’un arbre

Le chanvre est une plante qui n'a toujours pas révélé la totalité de ses secrets. Appartenant l'espèce de plantes Cannabis sativa, le chanvre est avant tout...

Le cannabis, sans impact sur les capacités neurocognitives ?

Les effets du cannabis sur le cerveau et les capacités cognitives ont toujours passionné la recherche et les gouvernements. Décrié par certains, clamé par...

Apple autorise les applications à propos du cannabis

Pourtant intransigeant sur la question du cannabis, Apple a modifié certaines règles de son fameux App Store. De ce fait, la marque à la pomme...

Étiquettes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici