Comment arrêter de fumer du cannabis récréatif ?

Félicitations ! Vous avez conscience de votre addiction et souhaitez désormais stopper votre consommation de cannabis. Si cette étape n’est que la première d’une longue série, il s’agit cependant de la plus importante. Vous ne savez pas par où commencer ? Voici quelques conseils pour vous aider à couper avec le cannabis récréatif et à reprendre une vie saine.

Faire le point sur sa consommation de cannabis

Avant tout chose, il est très important de regarder avec objectivité votre consommation de cannabis. Si vous souhaitez arrêter de fumer, c’est probablement parce que vous avez conscience de votre addiction. C’est un bon point de départ, mais il est toujours bon de mesurer son état de dépendance. Ceci peut s’effectuer à travers des tests, auprès de médecins spécialisés.

Le cannabis est un produit insidieux qui ne dévoile pas tout de suite son potentiel addictif. Si vous êtes encore en réflexion et que vous n’êtes pas persuadé d’être dans une situation de dépendance, il est conseillé de vous renseigner sur les symptômes physiques et psychologiques qui traduisent un état de manque. À savoir :

  • Des tremblements,
  • Des troubles du sommeil,
  • Des vertiges et des maux de tête,
  • Une grande fatigue,
  • Des difficultés à se concentrer,
  • Une transpiration excessive,
  • Une anxiété importante,
  • Des troubles du transit (vomissements, constipation, etc),
  • Douleurs physiques,
  • Hallucinations…

Si vous vous reconnaissez dans ces symptômes, c’est que vous avez probablement développé une addiction au cannabis. À cela aucune fatalité, il existe aujourd’hui de multiples solutions pour vous sortir de votre torpeur. Gardez courage et suivez nos conseils !

Utiliser l’hypnose pour arrêter de fumer

Vous n’aurez que très peu de chance d’arrêter le cannabis sans solliciter l’aide d’un professionnel. Pour le tabac, la drogue ou l’alcool, l’hypnose est un moyen efficace de stopper la consommation de produits nocifs et addictifs. Lors d’une séance, diverses suggestions sont délivrées auprès du patient. Ce dernier saisira celles qui seront pour lui les plus évocatrices pour se soigner.

L’hypnose permet de rompre avec la dépendance du cannabis et de se défaire des gestes et des comportements addictifs. Une séance d’hypnose pour arrêter de fumer peut être efficace au bout de deux séances, en fonction de la motivation du patient et de sa réceptivité. Attention toutefois, il ne s’agit pas d’une solution miracle. L’hypnose est une aide précieuse pour aider à stopper sa consommation de cannabis, mais ne suffira pas à écarter tout risque de rechute.

Quelle que soit la méthode employée, vous devez garder en tête que le processus sera long. La motivation et la détermination sont les deux éléments clés pour mettre fin à votre addiction. Ceci, bien entendu, dans le cadre d’un programme et d’un accompagnement médical. Depuis quelques années, des Centres de Soins d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie (CSAPA) ont fait leur apparition dans chaque département de France pour soigner tout type de comportement addictif.

Changer son mode de vie pour arrêter le cannabis

Le cannabis, tout comme le tabac ou l’alcool, est un produit que l’on a bien souvent commencé à consommer en groupe et lors de soirées. Ceci dans l’objectif de partager les effets de la substance et développer un sentiment d’appartenance. Le cannabis a des effets psychoactifs puissants. Il est apprécié avant tout pour l’euphorie qu’il provoque, mais également pour sa propension à diminuer l’anxiété et à augmenter la confiance en soi et la sociabilité.

Pour faciliter l’arrêt du cannabis, vous devrez repenser votre mode vie et changer vos fréquentations. Lorsque l’on est entouré de gros fumeurs, il est très difficile de résister à la tentation. Les odeurs réveillent rapidement les envies de consommation, ruinant ainsi tous les efforts que vous aviez pu fournir jusqu’à présent.

Généralement, les fumeurs disent utiliser le cannabis pour faciliter les relations et s’intégrer à un groupe. Cependant, avec le temps, nombreux sont également ceux qui voient leur qualité de vie sociale et leurs relations se détériorer à cause du produit. Pour changer de vie (et rencontrer l’amour ?), il est donc conseillé de s’ouvrir à d’autres rencontres et à d’autres cercles d’amis.

Consulter en psychologie pour se défaire du cannabis

Si vous êtes en situation de rechute, il est inutile de vous fustiger. Il n’est pas facile de se défaire d’une addiction et la rechute fait partie du processus de guérison. Par ailleurs, une addiction est presque toujours reliée à des failles psychologiques. Solitude, manque de confiance en soi, stress, dépression ou anxiété chronique peuvent amener à consommer excessivement et en grande quantité.

Pour pouvoir se défaire du cannabis, un travail psychologique est donc nécessaire. Il doit être effectué en complément d’un traitement et d’un accompagnement médical. Des consultations régulières vous permettront de mettre en lumière les raisons qui vous ont poussé à consommer la substance et les raisons pour lesquelles vous fumez de manière excessive.

À noter que si les émotions négatives peuvent provoquer la première cigarette, une consommation régulière de cannabis peut, à l’inverse, avoir des conséquences psychologiques. Manque de motivation, anxiété… l’état de manque provoque ce que vous souhaitiez précisément éviter en fumant du cannabis. Pour rompre ce cercle vicieux, munissez-vous de patience, restez déterminé et sollicitez l’aide d’un professionnel. Des lignes téléphoniques spécialisées peuvent également vous permettre de parler librement et anonymement.

Articles récents

Articles similaires

Effets, bienfaits, produits : pourquoi vapoter du CBD ?

Depuis quelques années, le CBD rencontre de plus en plus de succès. La molécule à 0,3 % de THC, encore à l'étude au niveau...

Les vertus et bienfaits des huiles CBD pour la santé

Extraite des feuilles de chanvre, l’huile de CBD connaît un grand succès auprès des consommateurs depuis quelques années. On prête à cette huile une...

Antiépileptiques au CBD : bientôt le traitement ?

Près de 50 millions de personnes souffrent d'épilepsie dans le monde, dont 700 000 personnes en France. Cette maladie chronique et neurologique entraîne des...

Le cannabis altère-t-il les fonctions visuelles ?

Depuis toujours, le cannabis suscite de nombreuses questions à son sujet. Les recherches scientifiques et études sur la marijuana battent leur plein. Ils sont menés chaque jour pour...

Étiquettes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici