La maladie d’Alzheimer : le CBD améliore la cognition

Une nouvelle étude a été réalisée afin de comprendre quels sont les effets du CBD sur le cerveau de patients atteints de la maladie d’Alzheimer. Les résultats sont plutôt positifs et peuvent donner de l’espoir à de nombreuses personnes. Ces études publiées ont été réalisées grâce à l’introduction de CBD dans le ventre de souris tous les deux jours pendant deux semaines.

Une dose élevée de CBD améliore la cognition

La cognition englobe l’ensemble des processus mentaux se rapportant à la fonction de connaissance. Cela inclut la mémoire, le langage, l’apprentissage, la perception, l’attention, le raisonnement, le prise de décision… Des chercheurs ont étudié l’impact du CBD sur la cognition de patients atteints d’Alzheimer et sur les personnes ayant un Alzheimer familial précoce.

En temps normal, sur une personne en bonne santé, deux protéines, la TREM2 et l’IL-33, vont être indispensables pour aider les cellules immunitaires à consommer les cellules mortes et les autre « débris » comme la plaque bêta-amyloïde. Chez une personne atteinte d’Alzheimer, le niveau de ses deux protéines est diminué et le processus ne se réalise plus de la bonne manière.

Le Dr Babak Baban, immunologiste et auteur de l’étude, a écrit dans son rapport que le cannabidiol, le CBD, avait un effet sur ces protéines en particulier. Cette substance normalise les niveaux des protéines et leur fonction, cela améliore donc la cognition. De plus, le CBD réduit les niveaux d’une autre protéine, la protéine immunitaire IL-6. Cette protéine est associée aux niveaux élevés d’inflammation trouvés dans la maladie d’Alzheimer.

Une nouvelle substance pouvant compléter les traitements actuels

Aujourd’hui, il existe deux classes de médicaments pour traiter la maladie d’Alzheimer. Le coauteur de l’étude, Dr John Morgan, est un neurologue, directeur des programmes de troubles du mouvement et de la mémoire au département de neurologie du Medical College of Georgia. En temps normal, il administre à ses patientes ces deux classes de traitement. Ces classes ont chacune leur action.

La première va se focaliser sur les niveaux du neurotransmetteur acétylcholine. Ces neurotransmetteurs ont tendance à diminuer dès l’apparition de la maladie. La seconde classe fonctionne à travers les récepteurs NMDA. Ces récepteurs sont impliqués dans la communication entre les neurones. Pour le bon fonctionnement de la mémoire, ils sont indispensables. À ce jour, les médecins n’ont rien qui parvienne à la physiopathologie de l’Alzheimer.

Le CBD s’attaque à certains systèmes cérébraux

Lors de cette étude, les chercheurs ont découvert que la CBD attaquait directement les principaux systèmes cérébraux touchés par la maladie d’Alzheimer. Il semble normaliser les niveaux d’IL-33, cette protéine principalement située dans le cerveau. Son objectif est d’aider à prévenir la présence d’un « envahisseur », dans le cas de cette maladie, l’accumulation de bêta-amyloïde.

Avoir la maladie d’Alzheimer et consommer une forte dose de CBD pourrait rétablir l’équilibre du système immunitaire en réduisant l’inflammation. Le CBD donnés aux souris tests a également amélioré l’expression du récepteur déclencheur exprimé sur les cellules myéloïdes 2, ou TREM2, qui se trouve à la surface cellulaire où il se combine avec une autre protéine. L’action de ces deux éléments permet de transmettre des signaux qui activent les cellules, y compris les cellules immunitaires.

L’élément à retenir de cette étude est que le traitement au CBD permet d’augmenter sept fois le niveau d’IL-33 et dix fois celui de TREM2. Les recherches ne sont pas terminées. Deux prochaines étapes vont intégrer l’étude : déterminer les doses optimales et administrer le CBD plus tôt dans le processus de la maladie. D’autres systèmes d’administration vont être également étudiés. Inhaler le CBD devrait permettre de donner un accès plus rapide à la substance vers le cerveau.

Articles récents

Articles similaires

Cannabidiol : le point sur la législation européenne en vigueur

La légalité du cannabidiol (CBD) suscite autant d’interrogations que d’engouement de la part des consommateurs et des néophytes en la matière. Commercialisée sous plusieurs...

CBG : la molécule est autorisée en cosmétique par l’Union Européenne

La nouvelle vient de tomber. La Commission européenne a autorisé l’usage du cannabigérol, appelé aussi CBG, dans la conception des produits de santé et...

Peut-on conduire avec un niveau de THC élevé dans le sang ?

"J'ai consommé du cannabis, il y a deux jours, ai-je le droit de conduire ?", "Je viens de fumer un joint, est-ce que je...

L’âge, un facteur de vulnérabilité à la consommation abusive de cannabis

Une personne consommant du cannabis très jeune va-t-elle être plus susceptible de développer une dépendance ou des troubles liés à la consommation de cannabis...

Étiquettes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici