Fumer un joint dans la rue serait passible de 150 à 450 euros d’amende

Joint et fumée

Les villes de Rennes, de Créteil et de Reims ont lancé une expérimentation qui devrait avoir lieu dans les prochains jours. Pour lutter contre la consommation de cannabis sur la voie publique, les gendarmes et policiers pourront verbaliser les individus pris sur le fait.

150 à 400 euros d’amende : un test pour lutter contre les stupéfiants

Bien que fumer un joint ou consommer tout simplement consommer de la drogue soit interdit et puni par la loi, un nouveau dispositif voté fin 2018 débutera prochainement dans les villes de Rennes, Reims et Créteil. A l’origine, la peine encourue est d’un an d’emprisonnement. Lors de cette phase de test, les individus consommant du cannabis sur la voie publique seront verbalisés et devront payer 200 euros d’amende. Si le paiement a lieu sous 15 jours, le montant baissera à 150 euros. Toutefois, des majorations pourront avoir lieu en cas de retard de règlement. Enfin, une telle condamnation sera inscrite dans le casier judiciaire.

Responsabiliser les consommateurs ?

D’après le procureur de la République, de nouveaux incidents se produisent régulièrement sur les points de vente et de consommation. Il évoque également les riverains qui habitent près des lieux de trafic « Cette consommation de drogue a des conséquences grave sur la vie de certains de nos concitoyens qui habitent à côté de points de deal où les personnes vont s’approvisionner ». De plus, selon lui, la vie de personnes externes à ce domaine serait en danger  » on a eu une recrudescence des règlements de compte, une personne qui a failli prendre une balle perdue dans la tête alors qu’elle regardait Koh Lanta. Tout cela est grave et nécessite des mesures fortes et coordonnées de la part des pouvoirs publics, mais aussi une responsabilité des usagers, d’où cette expérimentation ».

Le bilan ce de premier test sera effectué à la fin de l’été. Le magistrat espère qu’en agissant sur la demande en responsabilisant les consommateurs, l’offre puisse chuter.

About

Aucun commentaire

Laisser un commentaire