Comment déterminer le genre des graines de cannabis ?

Plants de cannabis

Pour une croissance réussie, déterminer le genre d’une graine de cannabis est une étape à prendre en compte. Même s’il est plutôt aisé de trouver les différences de genre, le sujet est plus compliqué qu’il n’y paraît. En effet, il existe des plantes hermaphrodites. Par ailleurs, les graines femelles peuvent changer de sexe à cause du stress. Pourtant, ce sont elles qui produisent des têtes.

Toutes les graines se ressemblent

Les graines de cannabis sont généralement 50 % femelle et 50 % mâle. Ce sont les plantes femelles qui produisent les têtes de cannabis. Les graines mâles, quant à elles, produisent des gousses à graine. Elles peuvent fournir une quantité minime de THC via les trichromes des feuilles. Par conséquent, si vous ne cultivez pas pour avoir de belles plantes décoratives, les graines mâles sont une perte de temps.

Pour les débutants, sachez que toutes les graines se ressemblent. C’est pourquoi, quand on décide de cultiver, il est essentiel de se fournir auprès d’un revendeur spécialisé, d’autant plus que lorsque la plante commence sa croissance, il est impossible de déterminer son genre.

Les sexes des graines

Le cannabis est très ressemblant aux autres plantes en ce qui concerne les genres. En effet, les plants femelles ont la capacité de développer des caractéristiques masculines. Généralement, cela se produit à cause du stress environnemental. A un certain moment du cycle de croissance, les plants femelles développent des caractéristiques masculines afin de s’assurer que des graines seront produites avant que le stress ne les tue.

Ces facteurs concernent un changement des heures de nuit pendant la floraison, des variations de température importantes, la sécheresse ou des chocs physiques. De plus, l’utilisation de certains pesticides et fongicides dus à la présence d’insectes nuisibles peut faire changer le sexe de la plante.

Néanmoins, on considère un tel changement comme un signe d’infériorité de la plante. Un bon plant mère ne devrait subir aucune transformation, même s’il est sujet au stress. Bien que tous les cannabis peuvent changer de sexe, les plants génétiques de qualité résistent généralement à cet instinct de survie.

Les plants hermaphrodites sont un peu redoutés et les sélectionneurs préconisent de les retirer de la culture. En effet, ils pourraient déclencher une pollinisation des têtes et elles ne se développeront plus. A la place, elles vont produire plus de fleurs et de graines.

Quand peut-on déterminer le genre des plants ?

Le premier signe du genre du plant se trouve sur la partie de la plante en forme de V (entre les tiges et le tronc). A cet endroit, la plante développe des pré-fleurs ou des petits bourgeons verts. Bien qu’on puisse penser qu’il suffit d’observer attentivement un plant pour déterminer son genre, cette méthode n’est pas fiable.

Il convient plutôt de placer un sac noir sur une section du plant lors de la période de croissance végétative dans le but de forcer la pré-floraison, avant de revenir à la croissance végétative. Ainsi, vous aurez une idée claire du sexe de votre plant sans perdre du temps pour rien.

Surveiller : la clé d’une culture réussie

La meilleure solution pour commencer avec une récolte uniquement femelle, c’est de se fournir auprès d’un sélectionneur accompli. Pour prendre soin de votre culture, il faut surveiller régulièrement. Sachez également que les plants femelles prennent plus de temps que les mâles pour montrer des signes de genre après la floraison. De plus, ils commencent à montrer des poils blancs et fins à l’endroit où les têtes vont de développer. Les pistils femelles sont toujours blancs et jamais vert.

Les plants mâles présentent généralement des boules de pollen d’environ 1 à 2 cm de diamètre une à deux semaines après le début de la floraison. Ils produisent aussi parfois une excroissance jaune en forme de banane. Si on laisse les plants mâles poursuivre leur croissance, les sacs polliniques vont éclater et le pollen qui sera relâché pourrait contaminer les autres plantes.

Quant aux plantes hermaphrodites, elles peuvent avoir des fleurs femelle et mâles, d’où le fait qu’il soit important de s’en débarrasser.

Est-ce si compliqué que ça en a l’air ?

Tout ça semble un peu compliqué, pourtant ça ne l’est pas. Pour ceux qui débutent dans la culture des graines de cannabis, il suffit de maintenir un environnement sain pour assurer une croissance réussie. Il est donc fondamental de bien surveiller les plants et de leur assurer des soins continus.

Puis, quand une plante mûrit, il est plutôt aisé de déterminer son genre. Les graines féminisées produisent des plantes femelles dans 99 % des cas, il ne faut donc pas s’inquiéter. Si l’une d’entre elle se révèle être une hermaphrodite, il faut s’en débarrasser.

Pour une croissance saine et productive, il suffit d’être observateur et patient, puis de s’informer correctement sur la culture de cannabis. Pour terminer, il est préférable d’acheter ses graines dans une banque de graines pour choisir parmi les variétés proposées et suivre les conseils pour un bon rendement.

About

Aucun commentaire

Laisser un commentaire