La Catalogne : nouvelle capitale du cannabis ?

D’après « The Guardian », La Catalogne est considérée comme un eldorado pour les trafiquants de stupéfiants. Le risque d’encourir de longues peines de prison serait minime pour les trafiquants de drogue. La Catalogne serait devenue en quelques années l’épicentre du marché illégal de marijuana en Europe.

La Catalogne domine le marché illégal de marijuana

La police espagnole affirmerait que des quantités importantes de Cannabis sont produites dans le pays. Le risque d’emprisonnement des dealers serait également faible. En peu de temps, la Catalogne s’est positionnée comme un acteur majeur dans l’exportation de cannabis vers d’autres pays de l’Europe. Selon la police locale, le prix de la marijuana est peu élevé. En regardant le sort des pays qui produisent de la drogue, comme la Colombie ou le Maroc, Ramon Chacon, chef adjoint de la brigade criminelle à l’Observer, s’inquiète de cette situation. A Barcelone, la majorité des trafiquants de drogue se sont installés dans les coffee-shops, où la consommation est autorisée. Les dealers n’hésitent pas à se rendre dans ces établissements privés, pour proposer d’acheter leur marijuana. Les clubs cannabiques sont considérés comme des associations à but non-lucratif.

Le secrétaire de la Fédération catalane des associations de cannabis, Eric Asensio, lutte contre la fréquentation des dealers dans les clubs privés. Environ 70% de ces associations espagnoles se situent en Catalogne, qui accueille chaque année le Salon International dédié au cannabis. Le commerce du cannabis est un commerce qui se développe malgré la crise sanitaire liée au Coronavirus. D’après Eduard Sallent, le chef des Mossos, ce type de commerce favorise le blanchiment d’argent et la corruption dans le pays. La police a récemment procédé à la destruction de 319 plantations et a démantelé plus de d’une trentaine d’associations. Les plantations de cannabis se multiplient dans les logements vacants, mais aussi, dans les zones rurales.

Des opérations policières sont menées en Catalogne

Quelques opérations policières pour lutter contre la production illégale de cannabis ont été menées, en Catalogne, en ce début du mois d’octobre. Près de 1 500 plants ont été repérés par la police à une trentaine de kilomètres de Barcelone. Cette opération a entraîné l’arrestation de quatre individus. Les trafiquants de drogue prévoyaient de vendre leur production entre 200 000 et 400 000 euros en Europe.

Pendant l’année écoulée, les forces de l’ordre ont notamment découvert des plantations intérieures avec un système d’irrigation automatique, des thermostats télécommandés, ainsi que des plantes inodores. Les dealers sont en quête constante de solutions pour ne pas être détectés. Des producteurs de la province de Lleida ont également commencé à utiliser des drones pour rechercher des plantations rivales et les détruire.

Articles récents

Articles similaires

Des patients indignés par la prolongation de l’expérimentation du cannabis médical

Indignés par la décision de la Direction Générale de la Santé de prolonger l'expérimentation du cannabis médical, les associations de patients décident de condamner...

E-liquide CBD : les saveurs qui ont la cote !

La cigarette électronique suscite de plus en plus d’intérêt depuis quelques années. Elle représente pour de nombreux utilisateurs, un excellent palliatif à la cigarette...

CBD en pharmacie : la DGS s’exprime sur le sujet

Le CBD est de nouveau présent dans les débats publics ! On s'intéresse cette fois à la vente de produits au cannabidiol dans les...

Antiépileptiques au CBD : bientôt le traitement ?

Près de 50 millions de personnes souffrent d'épilepsie dans le monde, dont 700 000 personnes en France. Cette maladie chronique et neurologique entraîne des...

Étiquettes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici