Antiépileptiques au CBD : bientôt le traitement ?

Près de 50 millions de personnes souffrent d’épilepsie dans le monde, dont 700 000 personnes en France. Cette maladie chronique et neurologique entraîne des crises récurrentes et se manifeste de façon plus ou moins sévère selon les patients. S’il est impossible de soigner l’épilepsie de façon définitive, la médecine s’intéresse aujourd’hui à pouvoir soulager les douleurs et améliorer la qualité de vie des patients grâce au CBD. Les études sont en cours, mais la communauté scientifique entrevoit déjà un traitement à base de cannabidiol pour proposer une alternative, plus douce, aux médicaments actuels.

Le CBD encore à l’étude pour les troubles épileptiques

En France, près de 700 000 personnes souffrent de l’épilepsie et 30 % d’entre eux présenteraient une résistance au traitement. Tous attendent avec impatience les résultats de l’expérimentation initiée en 2021, qui prendra fin en 2023. Sous le contrôle de l’ANSM (l’Agence nationale de sécurité du médicament), le cannabis à usage médical est testé sur 3 000 patients souffrant d’épilepsie.

L’objectif ? Fabriquer un médicament efficace à base de CBD pour remplacer les actuels traitements, trop lourds, trop contraignants et provoquant de nombreux effets secondaires. Bien que le produit soit encore en cours d’expérimentation, des effets positifs sont observés chez les patients, à savoir la diminution des crises et la diminution des effets secondaires.

Le CBD, molécule présente dans le chanvre, posséderait de multiples vertus. Contrairement au THC, le cannabidiol est totalement inoffensif pour le corps humain et ne présente aucun risque d’addiction. En France, sont autorisés les produits CBD ne possédant pas plus de 0,3 % de THC.

Il existe aujourd’hui de nombreuses boutiques disposant d’un large catalogue de produits CBD. On peut retrouver la molécule sous de multiples formes : huiles, crèmes, e-liquides, gélules, boissons ou même nourriture. Concernant l’épilepsie, sont en général préférées les prises de cannabidiol sous forme d’huile.

Une diminution des crises et peu d’effets secondaires

L’épilepsie est une maladie neurologique et chronique qu’il est malheureusement, encore à ce jour, impossible de soigner de façon définitive. Celle-ci se manifeste par des crises plus ou moins violentes, causées par une composante génétique, une maladie infectieuse du système nerveux, une maladie systémique ou une malformation cérébrale.

Les symptômes de l’épilepsie les plus fréquemment rencontrés sont :

  • Perte de connaissance,
  • Convulsions,
  • Vomissements,
  • Arrêt bref de la respiration,
  • Maux de tête,
  • Hypersalivation,
  • Hypertension,
  • Transpiration excessive.

Ces crises peuvent survenir à n’importe quel moment de la journée, c’est pourquoi les malades cherchent une solution pouvant les soulager et améliorer leur qualité de vie.

Certaines familles, à la recherche d’un traitement pour leurs enfants épileptiques, témoignent d’un net progrès depuis l’utilisation de produits CBD. En effet, le cannabidiol semble diminuer les fréquences des crises et ne provoquer que très peu d’effets secondaires. « Moins de fatigue et moins d’états somnolents » déclare une mère donnant deux fois par jour du CBD à son adolescent de 15 ans.

Dans le détail, le CBD aurait sur l’épilepsie des effets :

  • Anti-convulsivants : diminution de l’intensité et de la fréquence des spasmes, des convulsions et des contractions musculaires.
  • Neuroprotecteurs : ralentissement de la détérioration des cellules endommagées et favorisation du renouvellement des neurones. Les neuroprotecteurs protège donc le patient d’une dégénérescence cognitive. Ces propriétés intéressent également la recherche pour d’autres maladies neurologiques telles que Parkinson ou Alzheimer.
  • Antinflammatoires : selon des études effectuées par des chercheurs milanais, l’épilepsie serait notamment provoquée par une inflammation locale au cerveau. Grâce à ses vertus anti-inflammatoires, le CBD pourrait jouer un rôle dans l’apparition des crises.

Les enjeux du cannabis médical

Les enjeux du cannabis médical sont grands et les attentes considérables. En France, près de 700 000 personnes, souffrant d’épilepsie, attendent chaque jour de pouvoir bénéficier d’un traitement efficace et une alternative aux traitements existants. Ces derniers, mal assimilés par 30 % d’entre eux, espèrent plus que tout pouvoir bénéficier dans les prochains mois d’un traitement antiépileptique à base de CBD.

Le corps médical tient cependant à rappeler que le cannabidiol n’est pas un produit miracle et que le traitement provoquera lui aussi quelques effets secondaires. Par ailleurs, certaines formes d’épilepsie ne supporteraient pas très bien la molécule, certains patients ayant même dû quitter le dispositif d’expérimentation.

Selon le neuropédiatre Stéphane Auvin, le CBD a clairement sa place comme molécule dans le traitement de l’épilepsie, mais il s’interroge sur l’expérimentation menée par l’ANSM. L’organisme a-t-il la même légitimité qu’un essai clinique pour mesurer l’efficacité et les effets secondaires du cannabidiol ? Malgré tout, l’ANSM rassure en déclarant que le dispositif doit faire l’objet d’une évaluation précise et qu’aucun traitement ne sera mis sur le marché sans étude approfondie.

Les patients souffrant d’épilepsie sont invités à se rendre chez un spécialiste de la santé avant d’entreprendre un quelconque traitement CBD. La substance, bien qu’assimilée correctement la plupart du temps, est rejetée par des patients soumis à certaines formes d’épilepsie. Malgré les réticences encore fortes de l’Académie de médecine concernant le cannabidiol, il y a fort à parier que la substance devienne, dans un futur proche, la solution de médecine douce la plus efficace contre les maladies neurologiques.

Articles récents

Articles similaires

Frontière Suisse : la vente de cannabis bientôt autorisée à Genève

De nombreuses villes suisses telles que Lausanne, Bâle, Berne, mais également Bienne ou encore Zurich sont déjà en train d'expérimenter la vente légale de...

Des patients indignés par la prolongation de l’expérimentation du cannabis médical

Indignés par la décision de la Direction Générale de la Santé de prolonger l'expérimentation du cannabis médical, les associations de patients décident de condamner...

E-liquide CBD : les saveurs qui ont la cote !

La cigarette électronique suscite de plus en plus d’intérêt depuis quelques années. Elle représente pour de nombreux utilisateurs, un excellent palliatif à la cigarette...

Effets, bienfaits, produits : pourquoi vapoter du CBD ?

Depuis quelques années, le CBD rencontre de plus en plus de succès. La molécule à 0,3 % de THC, encore à l'étude au niveau...

Étiquettes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici